15 décembre 2010

Courir quand il fait froid

S'entraîner quand il fait froid, nécessite-t-il d'adapter sa ration alimentaire?

Lors de l'exercice physique,  1/4 de l'énergie dépensée sert à la contraction musculaire, les 3/4 restant sont dissipés sous forme de chaleur. Cette portion est immuable que vous courriez sous 25 °C ou -5°C. L'avantage l'hiver, c'est que cette dépense calorique nous tient chaud et permet de courir sans doudoune. Mais en fin de course, la dépense calorique est la même hiver comme été.

pingouin

Donc inutile d'augmenter sa ration de graisses qu'elle soit pure beurre, chocolatée, charcutière ou fromagère... à moins de vouloir ressembler à un pingouin.
D'autant que si la course d'endurance mobilise les graisses, nos réserves restent toujours suffisantes mais chez le plus maigre

L'alimentation la mieux adaptée reste celle qui permet d'accomplir un effort musculaire.
La veille: céréales semi-complètes, idéalement alcalinisantes (millet, amaranthe) pour protéger les tendons et favoriser la récupération.
2 h avant l'effort: muesli, fruits et fruits secs, laitage à 0%...


boire_hiverL'hydratation
L'effort musculaire générant autant de chaleur, la perte d'eau reste identique. L’air froid moins humide que l’air chaud stimule la perte d’eau au niveau des voies respiratoires. Il est donc nécessaire de bien s'hydrater pour "refroidir", prévenir les blessures musculaires et les tendinites, et ce bien que le réflexe de boire tend est moindre.

Posté par sansbornes à 08:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Courir quand il fait froid

Nouveau commentaire